Les retours sur pCon.planner VR – Julie CHEHAB (Architecte et Chef de projet)

A l’ère de la réalité virtuelle et augmentée nous avons mis en place tous les outils visant à améliorer votre conception d’aménagement.

Architecte diplômée par le gouvernent HMONP, Julie CHEHAB exerce aujourd’hui sa profession dans l’agence TECH’LIGNE, expert en aménagement de bureau et en espace design pour entreprise. Séduite par le concept de notre plug-in VR, elle nous partage son expérience.

Pour Julie CHEHAB le plug-in VR pCon est tridimensionnelle.

Un outil de travail.

« pCon VR permet de développer des projets. Pour nous, architectes et designers, il nous permet d’affiner les projets en prenant toute la mesure des volumes et des perspectives grâce à l’immersion 3D. On se rend encore mieux compte de comment les utilisateurs vont vivre nos projets et cela nous a évité certaines erreurs. On peut enfin parcourir nos projets comme si on y était. »

Un outil collaboratif.

« C’est un moment d’échange avec les clients au cœur de leur projet. Le plug-in VR permet de valider des projets et des éléments de l’espace avec l’utilisateur final plutôt que de faire x-visuels 3d. Les utilisateurs nous disent souvent, « je ne vois rien en 3D sur les fichiers au format jpeg ». Ils sont toujours ravis de pouvoir y être. Plus personne ne peut dire qu’il ne voit pas comment ça va être… Nous avons pu valider des hauteurs de postes de travail ou équipements mobiliers / postures de travail / risques d’éblouissement / angle de pénétration de la lumière naturelle sur des espaces, notamment avec des CHSCT des entreprises ou des infirmières et médecins du travail, interlocuteurs particulièrement exigeants. »

Un outil de vente. 

« L’outil pCon VR réduit notre temps et le nombre d’aller-retour sur les projets. Notre production est plus « rentable ». Les clients vivent une expérience unique dans nos locaux ce qui valorise notre travail et nos espaces de travail. Notre relation commerciale évolue : des prospects deviennent de « gros » clients, et des anciens clients font de nouveau appel à nos services alors que notre relation était délaissée depuis longtemps. »

Partager, c'est aimer